Le défi, c’est de vivre son propre engagement de façon à ce que les efforts aient un sens évangélique et nous identifient toujours davantage avec Jésus-Christ. […].Cela n’implique pas de déprécier les moments de quiétude, de solitude et de silence devant Dieu. Bien au contraire ! Car les nouveautés constantes des moyens technologiques, l’attraction des voyages, les innombrables offres de consommation, ne laissent pas parfois d’espaces libres où la voix de Dieu puisse résonner. Tout se remplit de paroles, de jouissances épidermiques et de bruit à une vitesse toujours croissante. Il n’y règne pas la joie mais plutôt l’insatisfaction de celui qui ne sait pas pourquoi il vit.
Comment donc ne pas reconnaître que nous avons besoin d’arrêter cette course fébrile pour retrouver un espace personnel, parfois douloureux mais toujours fécond, où s’établit le dialogue sincère avec Dieu ? À un certain moment, nous devrons regarder en face notre propre vérité, pour la laisser envahir par le Seigneur, et on n’y parvient pas toujours si « on ne se sent pas au bord de l’abîme de la tentation la plus étouffante, si on ne sent pas le vertige du précipice de l’abandon le plus désespéré, si on ne se trouve pas absolument seul, au faîte de la solitude la plus radicale ». C’est ainsi que nous trouvons les grandes motivations qui nous incitent à vivre à fond les devoirs personnels.

Extrait de « Soyez dans la joie et l’allégresse » du Pape François

 

En ce mois d’octobre « missionnaire », notre mission a été de distribuer des bons de souscription pour les travaux de notre paroisse. Cette mission continue toute l’année dédiée à St Irénée dans notre diocèse! La « mission » n’est pas un grand mot théologique qui nous renvoie à des voyages lointains vers des terres inconnues ou à des réalisations extraordinaires. La mission en tant que chrétien c’est ici et maintenant à travers des gestes quotidiens simples et spontanés.
Merci à tous les paroissiens qui ont donné et qui se mobilisent pour proposer de donner. Même une petite participation est un geste essentiel, le signe de notre implication, de notre fraternité, de notre générosité. Nous voulons donner parce que nous utilisons ces locaux et c’est normal de veiller à leur entretien et à leur rénovation. Nous voulons donner parce que nous tenons à cette église où nous vivons notre foi pour nous ressourcer et nous renouveler sans cesse. Cette offrande n’est pas faite pour payer telle ou telle chose qu’on aimerait voir ou ne plus voir dans les locaux. Ni pour exprimer notre « j’aime » ou « j’aime pas ». Un petit don, même une petite participation est suffisante « pour Jésus ». Combien de donateurs ? Voilà une question plus importante à se poser, que combien nous donnons !
Il est possible de donner à la souscription paroissiale, par internet ou en remplissant le coupon. En le mettant dans une enveloppe pour la « Paroisse saint Laurent ». Chaque donateur recevra une attestation de la part du diocèse de Lyon qui est propriétaire des lieux, afin de bénéficier d’une déduction de 60%. Autrement dit si nous donnons 100€ les impôts nous font une remise de 60€ sur notre déclaration. C’est comme si nous n’avions dépensé que 40€.
Les travaux sont nécessaires car notre système de chauffage est tombé en panne l’hiver dernier. Ils sont utiles pour que nous puissions utiliser de manière optimale et cohérente nos locaux trop exigus et inadaptés aux besoins actuels. Les travaux sont aussi urgents que nos dons afin de rendre notre église plus accueillante et fonctionnelle, pour que notre église soit plus visible et repérable à Sathonay Camp. Pour que le diocèse voit que nous sommes une paroisse vivante !

 

Année saint Irénée 2020

Le 28 juin 2019 Par

Etre constructif !

Le 28 juin 2019 Par