Mardi dernier nous avons présenté à la commission immobilière diocésaine, notre dossier de travaux pour la salle St Jean Paul II et pour l’église. La nécessité de changer la chauffagerie s’imposait. D’autres nécessités de travaux nous ont obligées a faire appel à un architecte après avoir consulté la commission d’art sacré du diocèse de Lyon. Nécessité de repeindre le plafond et les murs effrités, sans parler du changement de revêtement au sol dégradé et vétuste. S’est alors posé l’obligation du désamiantage.

 

La mise en fonction de la petite salle St Jean Paul II, permettra d’adapter les lieux aux nécessités de la vie paroissiale qui ne cesse de s’intensifier. La décision de faire appel au diocèse propriétaire des lieux pour une remise à neuf des locaux paroissiaux repose donc sur des arguments de nécessités que je ne vous énumère pas toutes ici. C’est pour cette raison que l’ensemble des travaux a été acceptée par la commission diocésaine. C’est une décision historique pour notre paroisse.

 

Nous vous présenterons plus en détail ce projet piloté par un architecte et la commission d’art sacré, lors de l’assemblée annuelle qui aura lieu le jour de la fête paroissiale dimanche 30 juin. Après quoi une souscription sera lancée afin de vous permettre de participer généreusement à cette œuvre d’optimisation fonctionnelle, qui décuplera les moyens mis à notre disposition pour vivre fraternellement.

 

Notre église qui n’avait pas fait l’objet de tels travaux depuis plus de 50ans, ressemblera d’avantage à une église, elle sera plus attractive et accueillante. A nous aussi de l’être !

 

Pâques c’est l’Heure de Jésus ! « Mon Heure est venue ! » et cette « Heure » est associée dans l’évangile de Jean à la « Gloire ». La croix de Jésus est nymbée de gloire. Notre croix n’est pas un accident catastrophique, ni un évènement qui n’a aucun sens, qu’on subit. La croix est inséparable de la résurrection car la mort et le malheur n’ont pas le dernier mot mais la vie et la lumière. Quand on est baptisé venir aux fêtes de Pâques c’est comme remettre à l’heure l’horloge de notre vie. Placer tout notre être jusqu’à notre mort dans la gloire éternelle et la bénédiction de Jésus. Venir à la célébration du Jeudi Saint c’est être à l’heure de la reconnaissance pour tout ce que la vie nous donne de bon et heureux. Venir à la célébration du Vendredi Saint c’est être à l’heure de toutes les peines qui traversent notre vie et venir à la veillée pascale samedi soir à 21h c’est être à l’heure de toutes les renaissances et transformations dont notre vie est capable par l’effet de notre foi en Jésus.
Comment trouver des termes assez fort pour convaincre tous les chrétiens de participer au Triduum Pascal ? Trois soirées seulement dans l’année, trois jours saints entre tous les jours de l’année. Si vous ne pouvez venir à l’église faite une petite liturgie en famille. Jeudi un repas où vous partagez le pain et vous lavez les pieds des autres. Vendredi une prière en famille devant la croix mais samedi tous à l’église ! Comment vivrons-nous cette Heure ?