Nous ne pouvions pas ne pas en parler ! En cette année de l’esprit et alors que ce dimanche est le 2 octobre, date de la fête des saints anges gardiens, comment ignorer ces purs esprits que sont les anges ?

L’homme partage en effet avec l’ange cette dimension de l’esprit. Regarder les anges peut nous aider à comprendre ce qu’est l’esprit chez l’homme, notre esprit. Le credo nous rappelle que parmi la création existe l’univers visible mais aussi l’univers invisible. Les anges sont les créatures principales de cet univers
invisible. Créatures de Dieu, ils reçoivent de Lui leur être purement spirituel.

La doctrine sur les anges s’enracine dans la vie de Notre Seigneur Jésus-Christ. Il s’entretient avec eux (Mt 4,11 ; Lc 22,43). Ils sont des êtres réels et actifs. Ils sont au service du Christ (Il aurait pu les appeler pour sa défense) jusqu’à exécuter ses ordres au jugement dernier (au rassemblement des justes). Ils veillent sur les hommes et voient la face du Père (Mt18,10 Gardez-vous de mépriser aucun de ces petits: car, je vous le dis, leurs anges aux cieux voient constamment la face de mon Père qui est aux cieux.).

Esprits purs, ils sont faits pour contempler Dieu, Le voir, L’adorer, Le servir, car ils en ont une connaissance directe. Les anges célèbrent une perpétuelle liturgie à laquelle s’unit notre liturgie (le Gloria et le Sanctus sont des chants entonnés d’abord par les anges). S’ils sont là où est Dieu, apprenons d’eux à  reconnaître Dieu là où Il est, apprenons d’eux à demeurer en présence de Dieu. Car notre esprit comme eux est capable de Dieu, fait pour Lui.

Abbé Pierre PEYRET +

Tagged with: