Le dix Août sera la fête de saint Laurent, une fête importante pour nous, paroissiens de Sathonay-Camp, puisque notre église lui est dédiée, il en est le titulaire ; venir dans cette église, c’est un peu aussi venir chez lui. C’est une fête qui risque, comme chaque année, de passer un petit peu inaperçue ! Fêter un saint, et encore davantage un saint qui a à notre égard un certain patronage, c’est le placer comme un projecteur dans notre vie chrétienne : il éclaire notre propre vie et nous dit par la sienne « Voilà le chemin que Jésus t’invite à suivre. »

          Saint Laurent nous montre à toute notre communauté chrétienne l’Evangile vécu, l’Evangile aimé, mis en œuvre, réalisé et accompli dans une vie. Que pouvons-nous apprendre de notre saint patron paroissial ?

          Nous apprenons de lui tout d’abord le service. Comme diacre, il a servi le Christ dans l’Eglise, auprès du Pape, il l’a servi particulièrement dans les pauvres à travers la mission que le successeur de Pierre lui avait confiée à Rome. Ils étaient nombreux les orphelins, les veuves, les miséreux secourus par l’Eglise romaine. Lors de la persécution déclenchée contre les chrétiens en ce milieu du troisième siècle, saint Laurent qui s’occupait des biens de l’Eglise pour la distribution, a été sommé de réunir les trésors de l’Eglise pour les livrer au pouvoir impérial. Il parcourut Rome, réunît les miséreux et les présenta à l’empereur en disant : « Vous voulez le trésor de l’Eglise, le voici ! »

          Puis Saint Laurent rendit le plus grand témoignage au Christ, le martyre. Sa légende (dans le sens de ce qui est lu de sa vie) rapporte qu’il mourut sur un gril. C’est son amour ardent surtout qu’il faut retenir ! sans amour nous ne pouvons rien faire… que ne ferons-nous pas brûlés comme lui de l’Amour de Jésus-Christ. Bonne fête donc, ce dix Août !

Abbé Pierre PEYRET +