L’année de la foi nous entraîne à nous ressourcer toujours. C’est ce que nous faisons en prenant conscience de notre baptême, en le vivant, en le nourrissant. Quand Jésus envoie ses apôtres pour évangéliser le monde, toutes les nations, Il ne les envoie pas pour baptiser mais pour faire des disciples ! et, pour faire des disciples ils doivent faire deux choses : baptiser et enseigner. C’est pourquoi le baptême reste lettre morte si la foi n’est pas transmise, connue, vécue personnellement.

     Ce dimanche nous voilà autour du baptistère pour fêter notre baptême, nous réjouir du don que Dieu nous fait aujourd’hui de cette vie baptismale. Saint Paul dans son épître aux Corinthiens (la deuxième au chapitre 12) nous dit que nous sommes les membres du Corps du Christ, Jésus est la tête et chaque baptisé tient une place, remplit une fonction dans l’Eglise Corps du Christ. Nous sommes les bras, les jambes, le coeur de Jésus. Pour le signifier chacun est venu mettre son nom de baptême (son prénom) afin de constituer le corps du Christ.

 

 

 

 

 

 

     Puis chacun s’est approché du baptistère et en prenant l’eau du baptême a tracé sur lui le signe de notre foi qui nous mouille et imprégne toute notre vie.

Abbé Pierre PEYRET

 

Nous sommes enfants de Dieu ! Merci Seigneur, notre Père du Ciel, pour le beau jour de notre baptême où nous sommes nés à la vie nouvelle des enfants de Dieu. Garde-nous dans cette joie !

 

 Nous portons le nom de chrétien ! Merci Seigneur Jésus-Christ de nous avoir donné ton Nom. Permets que nous soyons reconnus comme tes disciples en Te ressemblant de plus en plus.

 

 Nous avons été baptisés dans l’eau et l’Esprit-Saint. Merci Seigneur, Esprit-Saint, pour le don de la Vie et de l’Amour. Sois en nous la source toujours jaillissante et pleine de fraîcheur.

 

 Merci Seigneur pour le don de la foi, lumière dans nos vies ! Aides-nous à le cultiver chaque jour et à le transmettre à nos enfants par notre exemple et nos paroles.

 

 Merci Seigneur pour l’Eglise dans laquelle tu nous rassembles ! Aides-nous à vivre comme des frères et soeurs très unis.