Préparons la semaine missionnaire
(30 Mars-6 Avril)

Chers paroissiens,

Nous devons tous nous sentir concernés !
La joie de l’Evangile ne dépend pas de quelques chrétiens et elle ne peut se garder pour soi. C’est pourquoi chaque baptisé est appelé par Jésus à faire quelque chose pour les autres. Afin de préparer cette semaine qui concerne votre vie chrétienne, votre communauté paroissiale, votre avenir, vous pouvez faire plusieurs choses :

– Diffuser le tract du programme de cette semaine.
– Inviter quelqu’un à vous accompagner à l’une des propositions faites.
– Prier pour que la grâce que Dieu veut faire à chacun soit accueillie. A cet effet nous vous convions à dire un Notre Père, dix Je vous salue Marie et le Gloire au Père, au Fils et au Saint-Esprit chaque jour en terminant par la prière ci-dessous.

Seigneur Jésus,
Comme le Père T’a envoyé,
Tu nous envoies aujourd’hui
Sur tous les chemins où quelqu’un attend
Que je le regarde avec tes yeux,
Que je l’aime avec ton cœur,
Que je lui dise ta Parole qui fait vivre.
Aide-moi à sortir de moi-même,
A dépasser toute distance,
A franchir tout obstacle intérieur ou extérieur,
Pour répondre à la mission que Tu me confies,
à ma mission, celle qui ne se fera que par moi avec Toi.

          Il y a ce qui ne dure qu’un instant et il y a ce qui dure toujours. Sur la montagne Jésus a donné un doigt de miel à ses amis en étant transfiguré devant eux. Mais Jésus n’a pas amené ces trois apôtres sur la montagne pour qu’ils y restent toujours. Il y a ce qui ne dure qu’un instant et il y a ce qui dure toujours. Ce qui ne doit pas durer qu’un instant c’est l’amitié avec Lui. Et, cette amitié, nous pouvons la vivre de partout, nous aussi.

           « Nous avons tous été créés pour ce que l’Evangile nous propose : l’amitié avec Jésus et l’amour fraternel. » Pape François EG 265 L’homme a besoin de cette amitié divine ; c’est une nécessité qui habite son cœur. L’amour que nous avons reçu de Jésus, l’expérience d’être sauvé par Lui, nous poussent à L’aimer toujours plus. C’est pourquoi St Pierre dit : « Il est heureux que nous soyons ici ! » Oui, il est heureux d’être avec Jésus, Il est heureux de se laisser conduire par Lui, de Le contempler dans sa Gloire. Nous pouvons faire chacun cette expérience d’être sous son regard, de sentir la douceur de Jésus pour nous : « Qu’il est doux d’être devant un crucifix, ou à genoux devant le Saint-Sacrement, et être simplement sous son regard ! Quel bien cela nous fait qu’il vienne toucher notre existence. » EG 264 Pour cela comme Pierre, Jacques et Jean nous devons savoir donner du temps à Jésus, L’accompagner chaque jour. « Nous avons
besoin d’implorer chaque jour, de demander sa grâce pour qu’il ouvre notre cœur froid et qu’il secoue notre vie tiède et superficielle. » EG 264

             Nous avons un trésor qui humanise, un bien qui aide à mener une vie nouvelle : l’Evangile. C’est pourquoi le Père délivre ce message lors de la Transfiguration, Il montre ce trésor qu’Il nous donne, Il nous invite à le recevoir tout
entier : « Celui-ci est mon Fils bien-aimé en qui j’ai mis tout mon amour. Ecoutez-Le ! » Ecoutez Jésus, c’est se laisser séduire par sa beauté, Le fréquenter dans l’Evangile, Le regarder avec le cœur.

             Jésus ne nous parle pas seulement sur la montagne. Jésus ne nous aime pas uniquement dans sa  transfiguration ; ce serait d’ailleurs injuste : pourquoi seulement ces trois apôtres ? et les autres ?
L’amitié avec Jésus est de toujours, pour toujours, c’est elle qui fait vivre l’homme, qui lui donne sa grandeur, son bonheur. En Jésus, il y a tout ce à quoi l’homme aspire. Nous devons être convaincu que cette attente habite le cœur
de tout homme. Chaque homme a cette « attente, même inconsciente, de connaître la vérité sur Dieu, sur l’homme, sur la voie qui mène à la libération du péché et de la mort. » Jean-Paul II Redemptoris Missio 45

             Celui qui vit cette amitié avec Jésus, une amitié toujours divine, ne peut pas la garder pour Lui. il ne peut qu’en parler, que la partager.

 Abbé Pierre PEYRET +