Noël est une fête dans la nuit, dans l’hiver et dans le froid. Les petites lumières brillent de partout comme des étoiles qui scintillent derrière les nuages sombres. Cette fête de minuit rappelle qu’après l’hiver viendra le printemps, après la pluie le beau temps. Un matin succède toujours au soir. Voici qu’une lumière se lève, une lumière intérieure, une lumière qui ne se voit pas à l’œil nu mais avec l’œil de la foi. Une lumière d’espérance, d’amour et de bonté. C’est Jésus qui vient au monde ! C’est Jésus qui nait et grandit dans notre vie personnelle ! Il devient de plus en plus grand et important pour nous ! Il vient comme le soleil qui fait se lever le nouveau jour, comme un feu qui réchauffe de bonheur. Si Jésus est au centre de notre vie, si nous lui donnons la place qui lui revient de droit alors nous recevons de la part du Ciel le cadeau de la joie de Noël.

 

Cette joie vient de notre foi en Jésus ! Oui de notre foi seulement ! Une joie qui n’est pas comme les autres joies de ce monde qui passe, car c’est une joie plus forte que nos douleurs et que toutes nos souffrances. Une joie qui n’efface pas nos épreuves mais qui nous donne la force et le courage de les dépasser. La joie de Noël est celle que nous vivons malgré les malheurs qui tourmentent le monde et nos vies. Ce n’est pas une joie éphémère, passagère, qui ne dure qu’un instant mais un profond bonheur intarissable comme une source cachée et secrète que ne peuvent trouver que ceux et celles qui croient en Jésus. Cette joie n’est pas un sentiment, un fou rire, elle n’est rien qu’on éprouve ni qu’on puisse ressentir. Cette joie est un choix, elle est de l’ordre de la volonté, d’une prise de décision personnelle. Joie de croire en Jésus = Joie de Noël !