Nous entrons dans le temps du Carême. Quarante jours pour se préparer à la Joie de Pâques, la résurrection de Jésus. Quarante jours de combat spirituel ! Le combat est en chacun de nous, en permanence la vie est un combat, les forces du bien contre les forces du mal. La question est donc de savoir comment nous combattons, dans quel esprit ? Le doute, les peurs, la fuite ? Le combat pour le bien se fait PAR le bien. Rendre un bien contre un mal et ne pas rendre un mal pour un mal. Ne jamais désespérer car nous avons la certitude que le bien triomphera finalement. Le bien est toujours plus fort que le mal. Jésus a été conduit au désert par l’Esprit Saint afin de remporter cette victoire pour nous. Jésus est vainqueur nous pouvons donc nous accrocher au pan de son manteau avec confiance. Par le baptême nous sommes devenus membres du Christ, il nous emporte avec lui jusque dans son Royaume.
Pendant ce temps de carême Jésus nous appelle à le suivre de plus prêt, à renouveler notre engagement spirituel, par des actions concrètes. Cette année nous accompagnons Mélissa dans ses étapes liturgiques jusqu’au baptême. Nous ne sommes pas seul pour le combat, ensemble nous sommes plus forts!
En mars j’aurais la joie de péleriner en « terre sainte » avec les prêtres du diocèse de Lyon et notre évêque. Cette « montée » à Jérusalem est toujours un moment plein de grâces. Je vous emporte dans mes prières pour que ce pèlerinage exceptionnel afin que vous en receviez vous aussi des bénédictions.