Groupe des chrétiens retraités

Vous êtes à la retraite, ce groupe est pour vous !

Une fois par mois, le vendredi à 14h30, nous nous retrouvons afin d’approfondir un thème à travers la lecture d’un document et le partage fraternel, et cela avec beaucoup de simplicité.

Sortie du Groupe des Retraités de la Paroisse le jeudi 27 juin 2013

     Le Groupe des Retraités, après avoir chaque mois, réfléchit sur la Foi, à partir du catéchisme de l’Eglise Catholique, fait aujourd’hui sa  sortie de fin d’année. Anne-Marie, Angélina, Jacqueline, Josette, Josiane, Madeleine, Marie-Thérèse, Monique O, Monique T, Péroline, et le Père Peyret se répartissent en trois voitures en direction de La Neylière maison d’accueil située dans les Monts du Lyonnais, et animée par des Pères Maristes

      A notre arrivée un Père retrace la vie du Père Jean-Claude Colin (1790-1875) fondateur des Pères Maristes. Puis en visitant l’Oratoire, nous voyons sa tombe sous la grande fresque de la Pentecôte. La cause de béatification du Père Colin a été ré-introduite auprès du Saint Siège en septembre 2009.

      C’est en 1836 que le Pape Grégoire XVI approuve la Société de Marie et lui confie la mission d’Océanie. Pour faire connaître les peuples de ces terres lointaines, les missionnaires maristes ramenèrent beaucoup d’objets qui témoignent des traditions et des valeurs océaniennes. Le musée ainsi constitué et que nous visitons est riche d’environ 2000 objets ethnographiques provenant de Nouvelle Calédonie, du Vanuatu, des iles Salomon en Mélanésie et de Wallis et Futuna, de Samoa et des iles Fidji pour la Polynésie.

     Cette visite est particulièrement intéressante et bien commentée, mais un peu rapide car un autre groupe attend et les locaux ne sont pas très vastes.

 

     A midi, nous attend un bon repas dans une salle à manger agréable dont les fenêtres nous font découvrir un grand parc. L’après-midi un Père nous présente un film sur Saint Pierre Chanel (1803-1841) originaire de Cuet dans l’Ain et qui fut le premier martyr de l’Océanie. En décembre1837 Pierre Chanel et deux compagnons s’installèrent dans l’ile de Futuna. Les conversions furent nombreuses ce qui exaspéra le roi. Son propre fils se convertit au christianisme et le roi décida de supprimer Pierre Chanel qui fut assassiné le 28 avril 1841. Peu de temps après ce massacre tous les habitants de l’ile devinrent chrétiens, y compris les assassins de Pierre Chanel.

     Ensuite, c’est très détendus, dans de grands fauteuils confortables que nous écoutons le Père Mariste   nous donner des informations complémentaires sur les missionnaires de la Société de Marie. Nous terminons par une photo de notre groupe  dans le parc où nous admirons les statues de Marie et de Joseph entourées d’une profusion de roses de toutes couleurs.

      Nous rentrons à Sathonay-camp très contentes et nous remercions  le Père Peyret d’avoir organisé cette sortie.

 Madeleine

 

Pèlerinage du groupe des retraités  le 12 juin 2012

 

     Il est 10 heures, dans la cour de l’Eglise, 12 retraitées et le Père Peyret se  répartissent dans 3 voitures pour aller à Ars sur Formans, paroisse de Saint Jean Marie Baptiste Vianney.

     Nous arrivons assez rapidement et nous nous retrouvons tous devant la maison du Saint Curé d’Ars que nous visitons.

      Nous entrons ensuite dans la basilique, terminée à la fin du 19 ème siècle par l’architecte Pierre Bossan , et qui contient le corps du Saint exposé dans une chasse.

     Avec les personnes d’un autre pèlerinage nous participons à la messe qui est suivie par l’office du milieu du jour (tierce) psalmodié avec les bénédictines.

      Après l’office nous allons au monument du reliquaire où est exposé le cœur de ce prêtre qui passait  en moyenne quinze heures par jour au confessionnal pour administrer le Sacrement de Pénitence. A la fin de sa vie on estime à 80 000 le nombre annuel de pèlerins.

     Ce serviteur de Dieu et de ses frères  a pratiqué  d’une manière habituelle les vertus d’humilité, d’amour de la pauvreté et des pauvres, de patience et de mortification.

Il ne cherchait qu’une chose : glorifier Dieu par le salut des âmes.

     Saint Jean Marie Vianney mort en 1859, béatifié en 1905 et canonisé en 1925 est le Saint patron de tous les prêtres qui exercent la charge de curé dans le monde.

      Mais il est midi et nous nous dirigeons vers la maison dela Providencequi avait été créée par le curé d’Ars pour éduquer les orphelines pauvres. Un bon repas nous y attend. Après ce moment de détente, nous faisons une halte à la chapelle dela Providence.

     Nous prions Saint Jean Marie Vianney pour qu’il soutienne tous les prêtres dans leur sacerdoce et bien sûr nous n’oublions pas celui qui nous accompagne.

      Puis le Père Marteau, prêtre à Ars, nous sert de guide, avec beaucoup d’humour, pour faire une visite plus approfondie de la maison du Saint.

Après la prière du chapelet  dans la vieille église qui a été conservée et qui jouxte la basilique, c’est le passage à la boutique où nous avons signé  une carte postale à destination du Cardinal BARBARIN, et, où certaines ont fait quelques emplettes : livres, cartes postales ….etc …..

 

     De retour à Sathonay-camp.             nous nous séparons, enchantées de cette journée de prières et d’amitiés, organisée par le Père Peyret et nous le remercions pour sa grande disponibilité.

 

Madeleine R.

 

 Réunion mensuelle des retraités du 13 avril 2012-

Cela commence dans la cour derrière l’Eglise, il y a  Monique, Josette, Claude, Madeleine, Jacqueline, Colette, ………………
Nous sommes contentes de nous rencontrer et papotons agréablement.
Nous parlons des absentes Josiane, Jeannette, Gisèle ……
Mais il est 14h30, et Josette sonne à la porte de la cure.
Le Père Peyret nous ouvre avec un large sourire. Nous nous installons autour de la table et nous confions notre réunion au Seigneur dans la prière.

Durant l’année dernière nous avons lu et étudié la lettre pastorale du Cardinal Barbarin

«  L’Eglise est une servante »

Il nous faut maintenant choisir un autre sujet pour l’année prochaine qui sera l’année de la Foi.

Le Père nous propose d’étudier le catéchisme de l’Eglise catholique.
Nous sommes perplexes ! Les plus anciennes se rappellent d’un petit livre fait de questions et de réponses qu’on apprenait par cœur sans trop comprendre….
Mais de quoi s’agit-il réellement ?
Le Père nous montre un gros bouquin et nous explique que le catéchisme élaboré après le Concile de Trente a été mis à jour après le Concile de Vatican II  pour correspondre à la vie actuelle.
Il nous en détaille les différents chapitres.
Mais étudier ce livre en une année nous paraît impossible.
Aussi après avoir regardé différents petits livres résumant la doctrine de l’Eglise Catholique, nous optons pour étudier l’année prochaine le Compendium de l’Eglise Catholique

La réunion se termine agréablement d’une manière conviviale.

Retraités hommes ou femmes, nous serons très heureuses de vous accueillir si vous voulez  vous joindre à nous

                              le jeudi 18 mai à 14h30

Madeleine R.